Tayogo S2 : une bonne introduction à la conduction osseuse | Test & avis |

Tayogo S2 L'entrée de gamme

Un casque à conduction osseuse abordable. Pour les curieux qui souhaitent découvrir cette nouvelle technologie !

Le Tayogo S2 est sans doute le casque à conduction osseuse le plus abordable du marché. Il promet d’offrir une bonne reproduction de la musique, une longue durée de vie de la batterie et un grand confort. Pourtant, étant donné que cette technologie en est encore à ses débuts, est-ce une bonne idée d’essayer un appareil d’entrée de gamme ?

Notre avis sur le casque à conduction osseuse Tayogo S2

Il s’agit clairement un produit intéressant avec un concept cool derrière lui. Mais une étiquette de prix bas peut signifier une mise en œuvre moindre de la technologie. Regardons de plus près les écouteurs Tayogo S2 et voyons s’ils valent la peine ou s’il vaut mieux opter pour d’autres écouteurs.

le guide complet du Tayogo S2
6.7Score Expert
Tayogo S2

Autonomie
6.5
Résistance
6.5
Son
5.5
Prix
9
ON AIME
  • Le moins cher sur le marché
  • Confortable
  • Autonomie satisfaisante
ON AIME MOINS
  • Tour de cou non réglable
  • Qualité audio médiocre
  • Fonctionnalité rudimentaire
  • Matériel inconnu
  • Ne s’adapte pas à toutes les têtes
  • Technologie de conduction osseuse pas exploitée à 100%
  • Pas d’étui de transport

Fiche technique : Tayogo S2

Connectivité5.0Portée10 mètres
Poids35gRésistanceIP55
Recharge rapide15 min = 1 heureTemps de charge2 heures
Type de microphoneInconnuDurée en veille N/A
Autonomie7 heuresDétecteur d’humiditénon
BatterieN/A Fréquence20Hz~20kHz

Caractéristiques Tayogo S2

Casque à conduction osseuse : alternative intelligente aux écouteurs intra-auriculaires ou aux écouteurs supra-auriculaires. La conduction osseuse vous offre un son de bonne qualité avec un confort et une clarté sans vous couper des bruits extérieurs.

Connectivité Bluetooth 5.0 : les écouteurs Tayogo S2 peuvent se connecter à une variété de d’appareils préférés compatibles Bluetooth, notamment une montre intelligente, une tablette, un appareil iOS ou Android.

Conception confortable et légère : le format des écouteurs Bluetooth à oreilles libres épouse votre tête et juste derrière les oreilles, créant une expérience plus adaptée à la forme qui ne glissera pas pendant les longues courses ou séances d’entraînement.

Son haute-fidélité et microphone : les écouteurs sans fil offrent une gamme dynamique et des basses satisfaisante pour vous donner une qualité sonore de premier ordre. Ils disposent également d’un microphone intégré pour les appels téléphoniques mains libres.

Batterie longue durée : Les écouteurs Bluetooth Tayogo S2 contiennent une batterie rechargeable qui offre jusqu’à sept heures d’utilisation continue. Ils offrent une expérience d’écoute et de conversation fiable pour la maison, les voyages, l’entraînement et l’utilisation en déplacement.

petit rappel sur la technologie de conduction osseuse
Les écouteurs sans fil sont actuellement la tendance la plus en vogue dans le domaine du son. Bien entendu, il existe un autre type de produit, plus spécialisé, qui a récemment gagné du terrain et qui s’appuie sur la conduction osseuse pour vous permettre d’écouter la musique à la place de vos oreilles.

Plus précisément, le concept des écouteurs à conduction osseuse repose sur l’utilisation de vos pommettes pour envoyer les vibrations vers votre oreille interne, en contournant efficacement le tympan.

Pour cette raison, l’approche de la conduction osseuse a été un moyen fiable pour les personnes souffrant de déficiences auditives de pouvoir écouter de la musique sans endommager davantage leurs tympans. Mais les fabricants sont allés un peu plus loin et ont essayé de commercialiser ces appareils comme un moyen d’écouter de la musique tout en étant conscient de votre environnement lorsque vous faites de l’exercice en plein air ou comme un moyen d’éviter de réchauffer votre conduit auditif lorsque vous faites de l’exercice.

Le contenu

Le contenu du Tayogo S2, un casque à conduction osseuse bon marché

Vous trouverez dans le contenu :

  • Casque à conduction osseuse Tayogo S2
  • Câble de charge USB-C
  • Bouchon d’oreilles
  • Mode d’emploi

Petit point négatif : vous ne trouverez malheureusement pas de boîtier ou d’étui de transport. Assurez-vous de ranger votre casque à conduction dans un endroit sûr !

Des bouchons d’oreilles ?
Tayogo a ajouté deux bouchons d’oreille dans l’emballage qui sont censés améliorer la qualité du son. Alors oui, ils le font, mais cela va à l’encontre de l’objectif commercial du produit. C’est pourquoi nous pensons que les personnes qui tireront le plus grand profit de ces écouteurs sont celles dont les tympans sont endommagés.

Elles retrouveront la possibilité d’écouter de la musique sans avoir à l’écouter à un niveau dangereux (ce qui endommagerait davantage les tympans) ou d’écouter à nouveau des podcasts ou de la musique en mode stéréo.

La résistance

Le Tayogo S2 possède un indice de protection IP55, ce qui signifie qu’il est en grande partie protégé de la poussière et de la transpiration. Vous aimez courir sous la pluie ? Pas de problème, le Tayogo S2 résiste également contre les vents violents et autres intempéries. Cependant, il n’est ni résistant à l’eau, ni étanche, et il ne faut donc pas les porter en nageant ou sous la douche. Son revêtement est moins performant que certains autres modèles, ce qui vous demandera donc d’être plus vigilant avec ce casque sans fil. De plus, prévoyez une petite housse de transport car vous n’en trouverez malheureusement pas dans la boîte…

Qualité sonore & connectivité

Les écouteurs à conduction osseuse Tayogo S2 utilisent le Bluetooth 5.0 pour se connecter à l’appareil mobile. Comme pour certains des écouteurs sport, la distance maximale avant que le signal ne devienne instable était d’environ 10 mètres.

Pourquoi choisir le Tayogo S2 ?

Le processus d’appairage est également le même : Il suffit d’allumer les écouteurs, attendez que la LED commence à clignoter en rouge et en bleu, puis, à partir du périphérique mobile, recherchez le Tayogo S2 dans la liste Bluetooth et appairez-le simplement avec lui.

Comme il ne s’agit pas vraiment d’écouteurs au sens traditionnel du terme, les vibrations se propagent directement dans l’oreille interne en évitant les tympans. De ce fait, la qualité du son ne sera jamais aussi bonne qu’avec des écouteurs intra-auriculaires. Mais cela peut être pire, car les oreilles sont toujours ouvertes aux bruits ambiants, ce qui signifie que le casque à conduction osseuse doit être très fort pour neutraliser le bruit ambiant, ce qui peut avoir des conséquences fâcheuses.

N’attendez pas à avoir une qualité audio similaire à des écouteurs intra-auriculaires !

Lorsque nous utilisons le mot « fort », nous voulons dire que les vibrations doivent être plus intenses (et oui, il n’y a pas de haut-parleurs!). Si le Tayogo S2 propose un volume plus élevé , il deviendrait inconfortable car les vibrations donneraient un effet de pincement sur vos joues. L’idéal selon nous est de rester en dessous de 70 %. Bien sûr, si vous vous trouvez dans un environnement bruyant, cela ne sera évidemment pas possible.

Concernant la qualité du son, les fréquences sonores sont un peu déformées. En effet, n’oublions pas que l’os de votre mâchoire n’a pas été conçu pour écouter de la musique! On n’obtient donc pas un niveau comparable à des écouteurs classiques. Le son est un peu distant et ni les basses, ni les aigus ne sont prononcés, l’expérience globale étant similaire à celle d’un couple d’enceintes à distance.

Les fuites sonores du Tayogo S2

Il faudra bien entendu noter que le Tayogo S2 n’est pas parfait, surtout concernant les fuites sonores. Les personnes proches de vous pourront entendre ce que vous écouter. Mais, en enlevant ce défaut, nous sommes agréablement surpris par la qualité des appels. Après quelques tests, les interlocuteurs parviennent à nous entendre de manière claire et nette. A titre de comparaison, la qualité est presque indiscernable comparé avec le microphone d’un téléphone.

Confort & design

Si vous connaissez le casque à conduction osseuse Shokz OpenRun ou l’entrée de gamme Shokz OpenMove, le Tayogo S2 reproduit un schéma assez similaire.

Le Tayogo S2 comporte un couple de cristaux piézoélectriques (généralement du quartz) qui se trouvent à l’intérieur des deux cylindres. Ces mêmes cylindre sont positionnés directement sur vos pommettes, près de l’entrée de vos oreilles. Les deux éléments cylindriques orientés vers l’avant sont fixés à deux arceaux qui entourent vos oreilles. Ils sont ensuite suivis de deux pièces assez grandes et les deux sont reliés par un tube en caoutchouc assez rigide.

Le Tayogo S2 ressemble aux oreillettes Bluetooth dont le fil passe à l’arrière de la tête. Elles étaient très populaires avant que les oreillettes sans fil ne leur volent la vedette. Mais une différence importante réside dans l’élastique rigide qui entoure la tête et qui est placé en hauteur. Sa fonction permet de maintenir les deux connecteurs appuyés contre vos pommettes. Par contre, mais comme il n’est pas réglable, vous ne pourrez rien porter sur la tête lorsque vous les utiliserez.

Les boutons de commandes

Sur l’oreillette gauche, un bouton multi-fonction permet de mettre en pause ou de lire la musique, de répondre/terminer un appel, ou de mettre l’appareil en mode appairage. Mais le principal ensemble de commandes se trouve sur la partie droite des écouteurs.

Sur l’oreillette droite, vous trouvez un petit trou dans lequel se cache une LED. Celle-ci clignote en rouge et bleu lorsqu’elle attend d’être appairée. Une fois connectée, le LED clignote lentement en bleu. Cette même LED interagit lors des appels, de l’état de batterie et…c’est tout, d’où ce côté rudimentaire…Ensuite, vous trouvez deux boutons supplémentaires : l’un pour augmenter et l’autre pour diminuer le volume. Ces mêmes boutons permettent aussi d’interagir avec votre musique.

Côté design, les boutons sont caoutchouteux et faciles à presser. Il n’y aucun mal à identifier le bon bouton pendant une course ou autre activité. Outre les boutons, il y a également un port micro-USB couvert par une petite pièce en silicone pour recharger la batterie. Le confort de ce casque à conduction osseuse se ressent aussi par son poids, qui est cependant un peu plus lourd que les autres marques.

Tayogo S2 : un casque à conduction osseuse qui vaut la peine ?

Le principe de base du Tayogo S2 était de permettre à ses utilisateurs d’être conscients de leur environnement tout en étant capables d’écouter leur musique. Il est idéal pour les sportifs et oui, il fonctionne, s’il n’y a pourtant pas trop de bruit dehors. Dans le cas inverse, vous devez vous couvrir les oreilles ou laisser vos joues être pincées par les fortes vibrations.

En dehors de cela, les écouteurs Tayogo S2 sont confortables à utiliser et la durée de vie de la batterie est suffisante. On pourrait dire qu’il s’agit d’une bonne introduction à la conduction osseuse.

Mais si la qualité du son est votre priorité, évitez le Tayogo S2, mais aussi tous les écouteurs à conduction osseuse. En effet, la technologie du Tayogo S2 n’est pas encore au point. Il est très clair que les écouteurs Shokz sont meilleurs.

Etant donné que les tympans sont conçus pour vibrer correctement au lieu des pommettes, ils ne remplaceront jamais les écouteurs intra-auriculaires. Et c’est normal, nous ne pouvons pas en vouloir à cette technologie. Il serait tout à fait illogique de demander à des écouteurs de faire deux tâches totalement différentes !

Bien sûr, les personnes souffrant de déficiences auditives apprécieront certainement d’utiliser ces écouteurs. Et même pour le reste du public, si vous n’avez pas besoin de les utiliser dans un environnement bruyant, alors vous devriez certainement les essayer.

La nouvelle sortie SHOKZ, le Shokz OpenRun
9.7
Nouvelle amélioration
Disponible depuis le 28 février !
Shokz OpenRun Pro
ON AIME
  • Recharge rapide de 5 minutes!
  • Plus grande autonomie
  • Fréquence basse époustouflante!
ON AIME MOINS
  • IP faible
Logo